Nouvelle relation : comment faire confiance

Nouvelle relation : comment faire confiance

Faire confiance à une nouvelle personne après une relation toxique est difficile. On a peur de se tromper à nouveau. De revivre un enfer, un abus narcissique. Quelques pistes pour conjuguer confiance et discernement.

Plusieurs femmes m’ont confié leurs difficultés à faire de nouveau confiance quand elles rencontrent une nouvelle personne, suite à leur relation toxique et l’abus psychologique dont elles ont souffert.
Vous aussi vous avez peut-être peur, pour de bonnes raisons, d’être à nouveau prise au piège d’une personne narcissique ou manipulatrice.
Ce sujet de la confiance est vaste et lié aussi à la confiance en soi et en la vie. Il ne peut donc être traité en un article mais voici déjà quelques pistes.

Aimer, un verbe d’action

Vous êtes la patronne de votre vie et donc de vos relations. On oublie souvent qu’on a toujours le choix dans la vie, et surtout que les relations, notamment amoureuses, ne vont pas nécessairement de soi. Ce n’est pas parce qu’il y a attirance que les ingrédients d’une relation saine sont là. Une relation, quelle qu’elle soit, demande un peu de travail, pas juste de suivre son cœur et ses hormones. C’est valable pour l’autre comme pour vous.

Aimer est, à mon sens, un verbe d’action. Aimer quelqu’un ce n’est donc pas seulement dire de jolis mots ou faire des cadeaux. C’est aussi, par exemple, être là quand l’autre en a besoin. Ou, sinon, s’excuser de ne pas l’avoir été et offrir par la suite un temps de présence de qualité. Repérez les actes plus que les belles paroles, notez-les si besoin. Faites un bilan régulier des situations vécues. Et demandez-vous comment la nouvelle personne s’y est comportée exactement. Quels actes ont été posés ou non.

Écoutez votre instinct plus que votre peur

Lorsque vous étiez en relation avec la personne narcissique, vous avez fait taire la voix de votre intuition. En effet, elle était trop souvent en conflit avec ce que vous pensiez devoir faire pour lui plaire. Ou bien, elle a été victime elle aussi du gaslighting opéré par cette personne.
Il vous faut renouer avec cette sagesse nichée au cœur de vos entrailles. Et cela passe par le ressenti corporel, la reconnexion avec ses sensations.
Quand vous pensez à cette nouvelle personne, comment vous sentez-vous ? Détendue ? Un sourire aux lèvres ? Neutre ?
Si vous repensez à un moment vécu avec elle, quelles sont vos sensations corporelles ? Scannez votre corps des pieds à la tête pour évaluer les tensions, les détentes, les ouvertures, les fermetures… Écoutez votre corps plus que votre tête. Votre mental peut créer des peurs. Ou, au contraire, il va vous faire croire à de fausses merveilles. Votre corps est une meilleure boussole.

Ma position sur la confiance et les nouvelles relations

Je fais confiance a priori car je ne veux pas me laisser définir par mon passé ou par quelqu’un d’autre. Je suis une femme qui a une confiance innée dans la vie et les autres (et je n’oublie pas que les personnes réellement toxiques ne courent pas non plus rues).
MAIS
Je reste vigilante et j’active mon discernement.


Je suis la conductrice de ma vie et je regarde mes rétros, mes angles morts, je garde des points de contrôle. Et je n’hésite pas à m’arrêter sur le bas-côté si un conducteur derrière a une conduite dangereuse ou qui me fait peur.
En d’autres termes :

→ Je ne vais pas trop vite quand je rencontre quelqu’un.

→Je prends le temps de vérifier mon état intérieur et corporel après toute conversation / rendez-vous avec cette nouvelle personne : qu’est-ce que je ressens ? quelles sont mes sensations corporelles ? Il peut y avoir de la joie (calme et profonde) et de l’ouverture, et c’est donc feu vert. Ou un petit quelque chose qui me tracasse, des petites zones de crispations. Auquel cas les warnings s’allument. Et s’il y a malaise, mieux vaut arrêter tout de suite.

→ Je m’arme de mon mantra : « j’ai le droit de me tromper ». Nos rencontres, nos épreuves sont souvent des leçons, pas des échecs. Même si je retombe demain dans le piège d’un narcissique, plutôt que de m’en vouloir, je chercherai le cadeau caché sous cet événement. Qu’est-ce qu’il m’apprend sur moi/la vie ? Comment en faire une opportunité ?

Parce que je suis au volant de ma vie et que j’ai toutes les capacités de conduire en sécurité et de faire face aux obstacles sur mon chemin.

Et vous, avez-vous des points de contrôle ? Des astuces pour avoir plus confiance ?


Cadeau : une méditation guidée pour vous dire enfin Oui à vous-même

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ce site utilise des cookies afin d'améliorer et personnaliser votre expérience utilisateur.  Il peut aussi inclure des cookies de tierces parties comme Google Analytics ou Youtube. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Cliquez SVP sur le bouton pour lire notre politique de confidentialité.