La Source, c’est quoi ?

La Source, c’est quoi ?

Tout ce site repose sur l’idée de se reconnecter à la Source. Mais pourquoi ? Et de quoi parle-t-on avec ce mot « Source » ?

Pourquoi se reconnecter à la Source ?

Je distingue trois motivations principales :

  • Pour répondre à sa vocation d’humain : pour beaucoup de traditions spirituelles, nous avons en tant qu’humains à incarner le divin en nous, à devenir un Homme qui réunit ses énergies animales et son origine divine. A unir le corps et l’esprit, la matière et la lumière.
  • Pour changer de niveau de conscience afin, peut-être, de changer le fonctionnement du monde actuel, à bout de souffle. Je développe ces idées ici et ici.
  • Mais aussi, plus prosaïquement, et c’est sans doute l’aspect qui intéressera le plus grand nombre de personnes, pour gagner en paix intérieure. Pour goûter la joie et la sérénité, quels que soient les événements que l’on vit.

Qu’appelle-t-on la Source ?

Vous vous doutez bien, avec la majuscule, qu’il ne s’agit pas de la source d’une rivière. La Source, c’est d’où l’on vient, et a priori où l’on va retourner. C’est cette Intelligence qui nous dépasse et semble parfois façonner nos vies et nos rencontres, c’est l’Amour qui nous a fondé, avec toutes les créatures. C’est aussi ce que certains appellent Dieu ou Déesse aussi.

Dans Naître une seconde fois, la thérapeute Élisabeth de la Barre définit ce que représente la Source d’une manière qui me plaît beaucoup. Voici ce qu’elle dit :

La Source divine est notre origine. Revenir à la Source c’est se tenir dans l’infini de soi, où réside le Tout-possible. Celui-ci n’est pas le « tout-probable », et encore moins le « tout-permis ».

Le Tout-possible est, aux confins de la foi, le mystère originel qui conduit tout homme à son accomplissement. […]

L’infini de soi – à l’image de l’espace grandiose et mystérieux que révèle le monde des astres et des galaxies – est ce secret cosmos qui habite l’âme de l’homme et ne cesse de l’appeler à vivre la conquête de son univers intérieur, et la quête du mystère divin en lui.[…]

Lorsqu’il entre dans son espace intérieur, l’homme vit l’expérience du prodigieux mystère qui l’habite et se révèle dans le Silence intemporel qui règne en lui. Il communie avec lui, dans ce « vide habité », lumineux, d’où il est venu à la vie manifestée.

%d blogueurs aiment cette page :
Ce site utilise des cookies afin d'améliorer et personnaliser votre expérience utilisateur.  Il peut aussi inclure des cookies de tierces parties comme Google Analytics ou Youtube. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Cliquez SVP sur le bouton pour lire notre politique de confidentialité.