Rituel : la douche d’amour du cœur blessé

Rituel : la douche d’amour du cœur blessé

Voici pourquoi le rituel permet de se connecter à l’infini de soi, et un rituel que j’ai créé pour prendre soin des cicatrices de mon cœur (avec une piste audio pour le faire plus facilement).

Un rituel, c’est quoi ?

Les rituels font souvent partie de notre quotidien ou rythment notre année : le déroulé immuable se faisant chaque soir avant le coucher (l’histoire racontée aux enfants, la routine de soin/démaquillage/déshabillage…), le même parcours emprunté chaque jour pour aller travailler ou à l’école, la fête des mères, les fêtes religieuses, les repas de famille… Dans ce sens, le rituel est un cérémonial ou un geste répété avec une certaine fréquence qui rassure et structure à la fois.

Le rituel peut aussi être une suite de gestes que l’on accomplit avec une intention précise. Il permet de connecter différents éléments qui nous composent : l’agir par le corps, le ressenti (sensations corporelles, émotions) et le sens (symbolique). C’est alors un moment qui permet à la fois la connexion à soi et à plus grand que soi. Un moment qui participe à réenchanter un monde désacralisé.

Le rituel comporte un temps de préparation, une ouverture de l’espace du rituel, un déroulé plus ou moins précis et un moment de fermeture de l’espace/du moment vécu.

On pourrait dire aussi qu’envisage dans ce sens, le rituel est une sorte d’antidote à la vieille histoire de la séparation et une aide pour entrer dans la nouvelle histoire de la réunion. Il permet d’oser suivre son élan intérieur, son intuition, de développer sa créativité.

Rituels de femmes

J’ai découvert les rituels dans la religion néopaïenne à laquelle je me suis intéressée après avoir lu Starhawk qui se définissait comme sorcière néopaïenne. J’avoue que l’aspect très codifié des rituels ne m’attiraient guère à l’époque. Et surtout je n’avais jamais ce qu’il fallait chez moi pour les réaliser.
Plus récemment, les éditions Le courrier du livre ont sorti une collection Rituels de femmes que je suis de près depuis son premier opus Rituels de femmes pour s’éveiller au féminin sauvage. J’ai commencé à faire des rituels avec ces livres fort bien faits et très beaux au demeurant. A chaque fois que j’ai fait un rituel, il en est toujours sorti :

  • soit une prise de conscience
  • soit un bien-être plus grand,
  • soit juste la joie de m’être connectée à moi-même et de m’être accordée (à) ce moment.

La douche d’amour du cœur blessé

Voici un rituel que j’ai créé, et pratiqué, pour prendre soin des multiples replis de mon cœur ayant souffert, émotionnellement ou physiquement. J’avais ressenti, lors d’un soin, une énorme résistance chez moi à accueillir l’amour. J’ai toujours été très bonne pour en donner et moins douée pour le recevoir.

L’idée de ce rituel était donc de prendre soin de mes parts blessées, de ces parts de moi qui refusent l’amour, trouvant plus sécurisant de le donner.
Je vous offre son déroulé et un petit audio (à répéter éventuellement) pour vous guider sur la partie centrale.

Préparation

Rassembler :

  • une bougie rose (ou rouge ou blanche),
  • un joli tissu à poser au sol (sauf si on a un autel de prière ou de saison),
  • des pierres roses et vertes (quartz rose, aventurine…) ou des fleurs,
  • une huile essentielle (HE) reliée au chakra du cœur (par exemple HE de rose de Damas, HE de sapin, HE de nard de l’Himalaya, HE d’épinette, HE de basilic exotique, HE de verveine citronnée) et son diffuseur éventuellement ou bien de l’eau florale de rose,
  • une huile végétale,
  • un verre d’eau,
  • des granions d’or (facultatif, on en trouve en pharmacie) ou le jus d’un demi-citron,
  • quelques cartes d’un oracle ou des images ayant un lien avec le cœur et/ou la guérison,
  • une musique que vous aimez bien (facultatif) et de quoi la diffuser.

Cela peut faire peur tout ce matériel, mais à vrai dire, j’ai fait avec ce que j’avais chez moi et l’idée c’est aussi de suivre votre ressenti, par rapport à votre cœur, en prenant ce qui chez vous se rapproche du matériel cité, tout en gardant du sens pour vous.

Ouverture

Aller dans une pièce où l’on est seul(e) et susceptible de ne pas être dérangé(e) pendant 20-30 minutes environ. Poser le tissu au sol, y disposer les pierres ou les fleurs, la bougie (et de quoi l’allumer pas loin), ou disposer ces objets sur votre autel. Allumer la bougie, avec l’intention de prendre soin de son cœur.
Diffuser l’huile essentielle reliée au chakra du cœur, ou la sentir, ou une autre HE aidant à se centrer (celle d’encens par exemple).

Le déroulé du rituel

Assis(e) sur un coussin (de méditation) ou au sol, le dos droit et la poitrine ouverte, respirer profondément quelques instants (avec le ventre). Puis poser ses mains sur la zone du cœur (entre les deux seins) et se relier à son cœur, en respirant consciemment, les yeux fermés.

Une fois que l’on se sent relié(e) à son cœur, se raccorder à une expérience ou un aspect de sa vie source de douleur ou de souffrance (psychologique, émotionnelle ou physique). Choisir une expérience si plusieurs se présentent et la visualiser comme un nuage de fumée grise. Inspirer profondément cette douleur dans son cœur, comme on inspirerait le nuage de fumée. Laisser son cœur être touché instantanément par cette douleur, absorber cette peine et transformer la souffrance. Expirer une vague d’amour dans cette zone de souffrance, comme une douce brume apaisante et réconfortante. Respirer ainsi quelques instants en notant les éventuels changements émotionnels ou corporels.

Puis, quand le moment est venu, se raccorder à une autre expérience et recommencer ce processus de respiration alchimique. Faire cette respiration autant de fois que nécessaire (autant de fois que d’expériences blessantes).

Voici un audio pour vous accompagner sur cette partie du rituel

À la fin de ce processus, boire un verre d’eau additionnée de jus de citron ou de granions d’or (pour apporter de la lumière).

Tirer une carte d’un oracle ou une image parmi celles préalablement choisies. Se relier à cette carte, à la magie de cette image. Puis lire son message (si elle en a un). Danser ce que cette carte évoque à son cœur (en musique ou en silence). Danser, c’est juste exprimer son cœur par des mouvements, pas faire une chorégraphie particulière.

Utiliser ensuite l’huile essentielle sélectionnée et se masser la zone du cœur et le ventre avec cette huile diluée dans une huile végétale (celle de rose est particulièrement adaptée). On peut s’allonger, pas loin du tissu, sur un petit matelas pour plus de confort. Rester un moment avec soi, dans cette caresse du corps.

Fermeture

Se rasseoir, remercier et éteindre la bougie. Le rituel est terminé.

On peut noter ses impressions et sensations éventuellement dans un carnet ou son journal si on en a un.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Ce site utilise des cookies afin d'améliorer et personnaliser votre expérience utilisateur.  Il peut aussi inclure des cookies de tierces parties comme Google Analytics ou Youtube. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Cliquez SVP sur le bouton pour lire notre politique de confidentialité.